Rhume des foins : 5 approches naturelles parmi les plus fiables

0
965

Au printemps et en début d’été, la nature est une source ineffable d’émerveillements mais pour certains, une cause de désagréments qui porte un nom parlant : le rhume des foins. Comment profiter du beau spectacle qu’offre la nature quand les yeux vous grattent au point de vouloir les arracher ? Comment s’enchanter quand votre nez se met à vous chatouiller et que des salves d’éternuements se déclenchent sans crier gare. Les approches naturelles sont séduisantes mais sont-elles efficaces et fiables ? On vous propose 5 approches thérapeutiques parmi les plus susceptibles d’être efficaces selon la science.

Un classement indépendant basé sur les données de la science

Comment évaluer et prouver l’efficacité d’approches naturelles si ce n’est en nous appuyant sur de nombreuses données fiables, évaluées, comparées, passées au tamis de la science ?

Kalya, une start-up qui identifie les médecines complémentaires et alternatives scientifiquement prouvées, élabore actuellement un algorithme pour classer en toute indépendance les approches naturelles selon leur efficacité et leur fiabilité avec pour premier test, le rhume des foins. Dans ce classement, nous avons sélectionné 5 approches parmi les plus pertinentes afin de les détailler.

Qu’est-ce-que le rhume des foins ?

Un problème récurrent 

Le rhume des foins, aussi appelé « rhinite allergique » est une allergie saisonnière liée à la production de pollen lors de la floraison. Il sévit de février à avril pour les pollens d’arbres (cyprès, bouleau), de mai à juillet pour ceux des graminées (foin) et d’août à octobre pour les herbacées (herbes des fossés, fleurs, etc.) (1).

Des symptômes pas si anodins

La rhinite allergique se manifeste par des picotements dans le nez, de fréquents éternuements et un écoulement nasal clair. Les yeux gonflent, rougissent et larmoient. Elle peut aller jusqu’à provoquer des troubles du sommeil, de l’absentéisme à l’école, des arrêts de travail et nuire à la qualité de vie. Elle augmente le risque de sinusites et d’otites. Dans les cas plus graves, une toux, des difficultés respiratoires, voire une crise d’asthme, peuvent apparaître (1).

Des origines diverses

D’autres substances que les pollens peuvent provoquer des rhinites allergiques. Ce sont les acariens et leurs déchets, les poils d’animaux, les moisissures ou certaines substances chimiques. Certaines personnes sont allergiques à des substances rencontrées dans leur vie professionnelle (par exemple, farines ou latex). L’allergie peut alors se manifester toute l’année, elle est dite « perannuelle » (1).

Zoom sur 5 approches particulièrement susceptibles d’être efficaces

1. Les probiotiques

De quoi s’agit-il ?

Les probiotiques sont des compléments alimentaires composés de microbes vivants qui ont un effet bénéfique sur l’organisme en améliorant l’équilibre microbien intestinal. Les probiotiques les plus courants sont composés de lactobacilles, de bifidobactéries et/ou de streptocoques en tant qu’espèce unique ou en culture mixte.

Que dit la science ?

·       En traitement du rhume des foins

Les auteurs se sont penchés en 2015 sur l’effet des probiotiques dans le traitement du rhume des foins (2). Pour se faire, ils ont répertorié toutes les études de qualité existant sur le sujet. Pas moins de 23 études ont été retenues. Bien que le type de probiotiques utilisé dans ces différentes études soit très hétérogène, les chercheurs en sont venus à la conclusion qu’un effet positif sur la qualité de vie existe bel et bien comparé à un traitement placebo.

·       En prévention du rhume des foins

En 2015, une autre équipe de chercheurs s’est intéressée à l’effet de la supplémentation en probiotiques pendant la grossesse et la petite enfance en prévention des maladies allergiques comme la rhino-conjonctivite allergique (ex : rhume des foins). Pour se faire, une large revue de la littérature a été menée incluant 17 études. Conclusion : si un effet préventif a été constaté contre l’eczéma, aucun effet n’a pu être mis en évidence contre le risque de rhinite allergique (3)

·       Les recommandations

Une grande synthèse sur la prise en charge de la rhinite allergique a été publiée en 2018 (4). 100 experts internationaux ont passé en revue de manière exhaustive les différentes publications existant sur le sujet afin d’émettre des recommandations aux médecins. Ces experts recommandent l’utilisation adjuvante de probiotiques pour les patients présentant une rhinite allergique.

·       Quelles formulations ?

Certaines formulations probiotiques s’avèrent particulièrement fiables dans le classement entrepris par Kalya :

Probiotiques-rhume-des-foins-rhinite-allergique

2. L’acupuncture

De quoi s’agit-il ?

L’acupuncture est une approche qui consiste à insérer des aiguilles le long de voies ou de méridiens spécifiques. Le placement varie en fonction de la maladie traitée. Elle est parfois utilisée en conjonction avec la chaleur, la moxibustion, l’acupression ou la stimulation électrique.

Que dit la science ?

La littérature scientifique plaide pour une efficacité de l’acupuncture. Dans un travail de synthèse statistique réalisé en 2015, des chercheurs ont compilé les résultats de 13 études (soit 2365 participants) : l’acupuncture semble être une solution sûre et valide pour améliorer la rhinite allergique (5). En outre, aucun événement indésirable grave n’a été relevé dans les études incluses.

En 2015, une autre équipe de chercheurs a réalisé un travail de même envergure en se concentrant sur une technique d’acupuncture utilisant des patchs d’herbes chinoises. Les chercheurs indiquent que cette technique semble être une meilleure alternative à la médecine occidentale et qu’elle est plus efficace qu’un placebo. En outre, cette technique s’avère relativement sûre. Cependant, les résultats doivent être interprétés avec prudence selon les auteurs en raison de la qualité méthodologique des études incluses (6).

Les recommandations

Les chercheurs ayant contribué à la synthèse internationale (4) placent l’acupuncture comme  « complément thérapeutique » possible chez les patients qui souhaitent éviter les médicaments.

Quel protocole d’acupuncture ?

12 séances sur 2 mois s’avèrent efficaces (2 séances par semaine le premier mois et 1 par semaine le deuxième mois). Le temps de rétention de l’aiguille doit être compris entre 20 et 30 minutes par séance (7).

3. Le lavage du nez à l’aide d’une solution saline

De quoi s’agit-il ?

Le lavage du nez à l’eau saline correspond à une irrigation du nez avec des solutions salines. Il est utilisé pour éliminer les irritants, les allergènes ou les micro-organismes du nez. Il peut être réalisé à l’aide d’une solution saline hypertonique, une solution saline isotonique (serum physiologique) ou encore de l’eau de mer et des volumes variant de 300 mL à 500 mL par administration. La fréquence d’administration est variable selon les études.

Que dit la science ?

Selon une large synthèse des études réalisées sur le sujet en 2018 (14 études), l’irrigation nasale aux solutions salines peut avoir des effets bénéfiques pour soulager les symptômes de la rhinite allergique (8). Cette technique ne présente à priori pas d’effet indésirable. En revanche, les chercheurs ne peuvent pas se prononcer concernant le meilleur type d’irrigation saline à utiliser (volume, force et fréquence d’utilisation).

Comment se laver le nez avec une solution saline ?

Le protocole d’une des études les plus fiables sur le sujet consiste en l’administration de 20 mL de solution saline hypertonique dans chaque narine, en utilisant une faible pression positive, deux fois par jour (matin et soir) pendant quatre semaines. La durée de la procédure est d’environ 10 secondes (9).

Les recommandations

Les chercheurs ayant contribué à la synthèse internationale (4) recommandent fortement le lavage du nez avec une solution saline nasale dans le cadre de la stratégie de traitement de la rhinite allergique.

4.L’huile essentielle de violette odorante (Viola odorata)

De quoi s’agit-il ?

Dans la médecine persane, la violette odorante est une plante qui possède des propriétés anti-démangeaisons, antitussives et antidouleurs. De plus, des études ont démontré que cette plante possède des activités anti-inflammatoire, analgésique, anti-oxydante, antitussive et antibactérienne.

Que dit la science ?

Dans une étude clinique réalisée en 2020 ayant enrôlé 81 participants atteints de rhinite allergique, l’huile essentielle de violette s’est avérée plus efficace qu’un placebo pour diminuer les symptômes du rhume des foins (10). Il s’agissait pour les participants âgés de 18 à 60 ans de recevoir une goutte de Viola odorata par narine toutes les 12 heures pendant deux semaines. En outre, aucun effet indésirable n’a été constaté. Si la qualité méthodologique de cette étude est plutôt bonne, d’autres études doivent confirmer cet effet.

5. La curcumine

De quoi s’agit-il ?

La curcumine est l’ingrédient actif du curcuma. Cette substance jaune-orangée exerce de puissants effets anti-inflammatoires et antioxydants. La curcumine semble améliorer les symptômes de la rhinite et exercer des effets immunomodulateurs chez la souris. Cela a conduit des chercheurs à réaliser un essai clinique chez l’homme.

Que dit la science ?

En 2016, 241 participants souffrant de rhinite allergique se sont vu administrer 500 mg de curcumine orale (ORGANIKA Health Products) une fois par jour pendant 2 mois ou bien un placebo. La curcumine a été plus efficace pour soulager les symptômes nasaux (congestion, éternuements, écoulements) et le flux d’air nasal. La curcumine s’est avérée efficace pour moduler également la réponse immunitaire. Les effets indésirables n’ont en revanche pas été étudiés.

En bref

Vous connaissez maintenant des pistes naturelles parmi les plus fiables pour soulager votre rhume des foins.Le lavage de nez à l’aide des solutions salines est fortement recommandé par les experts. Il s’agit d’une technique simple et économique (on peut même fabriquer soi-même sa solution saline).
Les probiotiques ont été largement étudiés ces dernières années et les experts les recommandent maintenant en complément de la prise en charge habituelle. Attention à choisir les bonnes souches !
L’acupuncture semble également donner de bons résultats. Les experts considèrent cette approche comme une alternative intéressante pour les personnes qui ne souhaitent ou ne peuvent pas utiliser les médicaments.
En ce qui concerne l’huile essentielle de violette et la curcumine, les premières études cliniques humaines confirment les résultats positifs trouvés en laboratoire mais d’autres études doivent confirmer ces résultats prometteurs et mieux étudier leur innocuité avant que des recommandations puissent être émises sur leur utilisation.


Article écrit par Philippe Lenoir

Philippe Lenoir est médecin généraliste, journaliste médical, et compte parmi les rédacteurs réguliers du site Sensas’ Lifestyle. Il est expert médico-scientifique pour la société Kalya, start-up proposant des solutions innovantes pour guider les choix et intégrer les médecines complémentaires prouvées. Il ne déclare aucune autre affiliation.

Ressources Bibliographiques :


1.       Rhinite allergique (rhume des foins) – symptômes, causes, traitements et prévention [Internet]. VIDAL. [cité 24 mai 2021]. Disponible sur: https://www.vidal.fr/maladies/nez-gorge-oreilles/rhinite-allergique-rhume-foins.html
2.       Zajac AE, Adams AS, Turner JH. A Systematic Review and Meta-analysis of Probiotics for the Treatment of Allergic Rhinitis. Int Forum Allergy Rhinol. juin 2015;5(6):524‑32.
3.       Zuccotti G, Meneghin F, Aceti A, Barone G, Callegari ML, Mauro AD, et al. Probiotics for prevention of atopic diseases in infants: systematic review and meta-analysis. Allergy. 2015;70(11):1356‑71.
4.       Wise SK, Lin SY, Toskala E, Orlandi RR, Akdis CA, Alt JA, et al. International Consensus Statement on Allergy and Rhinology: Allergic Rhinitis. Int Forum Allergy Rhinol. févr 2018;8(2):108‑352.
5.       Acupuncture for the Treatment of Allergic Rhinitis: A Systematic Review and Meta-Analysis – Shaoyan Feng, Miaomiao Han, Yunping Fan, Guangwei Yang, Zhenpeng Liao, Wei Liao, Huabin Li, 2015 [Internet]. [cité 7 juin 2021]. Disponible sur: https://journals.sagepub.com/doi/10.2500/ajra.2015.29.4116?url_ver=Z39.88-2003&rfr_id=ori:rid:crossref.org&rfr_dat=cr_pub%20%200pubmed
6.       Zhou F, Yan L-J, Yang G-Y, Liu J-P. Acupoint herbal patching for allergic rhinitis: a systematic review and meta-analysis of randomised controlled trials. Clin Otolaryngol Off J ENT-UK Off J Neth Soc Oto-Rhino-Laryngol Cervico-Facial Surg. déc 2015;40(6):551‑68.
7.       Acupuncture in Patients With Seasonal Allergic Rhinitis: A Randomized Trial: Annals of Internal Medicine: Vol 158, No 4 [Internet]. [cité 7 juin 2021]. Disponible sur: https://www.acpjournals.org/doi/10.7326/0003-4819-158-4-201302190-00002?url_ver=Z39.88-2003&rfr_id=ori:rid:crossref.org&rfr_dat=cr_pub%20%200pubmed
8.       Head K, Snidvongs K, Glew S, Scadding G, Schilder AG, Philpott C, et al. Saline irrigation for allergic rhinitis. Cochrane Database Syst Rev [Internet]. 22 juin 2018 [cité 7 juin 2021];2018(6). Disponible sur: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6513421/
9.       Hypertonic Saline is More Effective Than Normal Saline in Seasonal Allergic Rhinitis in Children – P. Marchisio, A. Varricchio, E. Baggi, S. Bianchini, M.E. Capasso, S. Torretta, P. Capaccio, C. Gasparini, F. Patria, S. Esposito, N. Principi, 2012 [Internet]. [cité 7 juin 2021]. Disponible sur: https://journals.sagepub.com/doi/10.1177/039463201202500318?url_ver=Z39.88-2003&rfr_id=ori:rid:crossref.org&rfr_dat=cr_pub%20%200pubmed
10.     Efficacy of Sweet Violet (Viola odorata) flower oil on the symptoms of adults with allergic rhinitis: A double-blind randomized placebo-controlled clinical trial – ScienceDirect [Internet]. [cité 7 juin 2021]. Disponible sur: https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0965229920301801?via%3Dihub

close

Bienvenue 👋
Nous sommes ravis que vous ayez choisi de vous inscrire à notre newsletter 🙂

Inscrivez votre e-mail et recevez chaque mois nos dernières informations sur la santé par le mode de vie dans votre boîte de réception.

A bientôt !

L'équipe de Sensas' Lifestyle

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.