Varices : les astuces naturelles sont-elles efficaces ?

0
1129

Les varices représentent un problème fréquent chez les adultes et notamment en occident. Elles touchent environ 11 et 24 % de la population dans les pays industrialisés et seulement 5 % en Afrique et 1 % en Inde. Cette insuffisance veineuse chronique touche davantage les femmes que les hommes (Chiffres assurance maladie française, 2020). Chez certaines personnes, les varices peuvent causer de l’inconfort et même des douleurs. Existe-t-il des « remèdes maison » ?

Que sont les varices et quelles en sont les causes ?

Les varices peuvent se développer lorsque les valvules des veines deviennent défaillantes. Les valvules sont des replis membraneux situés à l’intérieur de la veine dont le rôle est d’empêcher le sang de refluer dans les veines.
Les varices apparaissent en général lorsque la fermeture de ces valvules fait défaut. Le sang revient alors à contre-courant dans les veines. Il finit par stagner dans les veines qui se dilatent provoquant des veines sinueuses et enflées. Généralement, les varices apparaissent au niveau des jambes.

Leur apparition est multifactorielle. On estime que l’alimentation, l’hérédité, la sédentarité, le surpoids, l’exposition à la chaleur, la station debout prolongée et les grossesses sont les principaux facteurs de risque (1).

Où se forment-elles ?

Le système veineux des jambes est composé de deux voies :

  • le système veineux profond composé de veines qui se situent au milieu des muscles. 90% du sang veineux est transporté via ce réseau. Il n’y a pas de formation de varices sur ce réseau.
  • le système veineux superficiel qui est composé de veines très proches de la peau. 10 % du sang veineux est ici transporté dans les veines saphènes :

    -la grande veine saphène part de la face interne de la cheville, remonte sur la face interne de la jambe et de la cuisse jusqu’à l’aine pour rejoindre le réseau veineux profond ;
    -la petite veine saphène part de la face externe de la cheville, remonte vers l’arrière de la jambe, s’arrête à l’arrière du genou pour rejoindre le réseau veineux profond.
    C’est sur ce réseau que se forment généralement les varices.
Artères-veines-jambes

Quels sont les symptômes ? 

Les varices peuvent être perceptibles en raison de leur aspect bleu foncé ou violet, elles sont également souvent bombées sous la peau.

Les autres symptômes des varices comprennent :

  • sensation de brûlure ou de palpitation dans les jambes
  • jambes inconfortables, lourdes ou douloureuses (après avoir fait de l’exercice ou pendant la nuit)
  • crampes musculaires qui peuvent principalement surgir la nuit
  • gonflement des pieds et des chevilles
  • les veines semblent tordues, enflées et grumeleuses (renflées)
  • peau sèche ou qui démange et semble plus mince au niveau de la veine variqueuse
  • possible décoloration de la peau près des varices, généralement de couleur brunâtre ou bleue
  • besoin impérieux de bouger les jambes
  • induration de la graisse au-dessus de la cheville (entraînant une rétractation de la peau)

Les traitements naturels

Les bas de compression

La pression exercée par le port de bas de contention aide les muscles et les veines à déplacer le sang vers le cœur. Une étude de 2018 a révélé que les participants qui ont porté des bas de compression avec une pression de 18 à 21 mmHg, à hauteur du genou pendant une semaine, ont signalé une réduction de leur douleur et des courbatures associées aux varices (2). Il est cependant important de demander conseil à un professionnel de santé afin de déterminer le type de compression qui vous conviendra le mieux (chaussettes, bas, collants).

Les extraits de plantes

L’extrait de marron d’Inde (Aesculus hippocastanum L.)

L’extrait de marron d’Inde contient principalement de l’aescine, un complexe de saponines triterpénoïdes biologiquement actives qui est traditionnellement utilisé dans la thérapie de l’insuffisance veineuse chronique. L’efficacité de l’extrait de marron d’Inde a été démontrée dans plusieurs études cliniques (3).
Dans une étude randomisée, 240 patients ont été traités pendant 12 semaines soit avec des bas de contention, soit avec 2 × 50 mg d’extrait de marron d’Inde par jour, soit avec un traitement placebo. Après 12 semaines de traitement, l’étude a montré que le volume moyen du niveau inférieur de la jambe avait diminué (44 et 46 ml) avec l’extrait de marron d’Inde dans les mêmes proportions qu’avec les bas de contention.
A l’inverse, pour le groupe ayant reçu un traitement placebo, ce volume a augmenté de 10 ml (4).

L’extrait d’écorce de pin maritime, (Pinus maritima)

L’extrait d’écorce de pin maritime connu sous le nom de pycnogénol contient plus de 80 % de proanthocyanidines oligomères qui lui confère des propriétés antioxydantes. Cet extrait naturel a été étudié dans le cadre d’un essai randomisé de 8 semaines contre placebo sur 21 patients atteints d’Insuffisance veineuse chronique et 18 patients témoins. Le pycnogenol a été administré par voie orale à une dose de 50 mg par jour. Par rapport au groupe placebo, les chercheurs ont constaté une réduction notable de l’œdème avec le pycnogénol (3).

L’extrait de Fragon petit houx, (Ruscus aculeatus)

L’extrait de frangon petit houx contient comme principe actif principal un mélange de plusieurs saponines stéroïdes et est utilisé per os (par voie buccale) dans le traitement de l’œdème de la jambe dans le cadre de l’insuffisance veineuse chronique. Une étude randomisée sur 166 patientes a démontré la supériorité de l’extrait de petit houx par rapport au placebo après une période de traitement de 3 mois (5).
Selon ces études, les extraits de marron d’Inde, d’écorce de pin maritime et de fragon petit houx peuvent tous trois réduire le gonflement des jambes (ou œdème) souvent associé aux varices.

Les changements alimentaires

L’alimentation tient une place importante dans la prévention et l’amélioration des varices. Une alimentation industrielle, riche en sel, en sucre, en graisses saturées et pauvre en fibres est délétère pour la santé, y compris veineuse.

Les aliments salés et riches en potassium

Alors que les aliments salés ou riches en sodium peuvent amener le corps à retenir l’eau, consommer des aliments riches en potassium peut être une bonne stratégie pour réduire le risque de rétention d’eau. Parmi les aliments riches en potassium, on retrouve :

  • les amandes et les pistaches (sans sel !)
  • les lentilles et les haricots blancs
  • les pommes de terre
  • les légumes à feuilles (fenouil ou épinards crus)
  • l’algue Kombu séchée
  • l’abricot sec
  • la banane
  • la sardine

La perte de poids

Les personnes en surpoids sont plus susceptibles d’avoir des varices. Le surpoids et l’obésité sont associés à une augmentation de la pression et du diamètre de la veine fémorale et une diminution de son débit. Chez les personnes jeunes et en bonne forme physique, cette augmentation de la résistance à l’écoulement veineux peut être compensée par une amélioration de la fonction de la pompe musculaire du mollet. Hélas, cela n’est pas le cas chez les personnes âgées et/ou immobiles. Cela conduit à la dégradation de l’état des veines (6). Par conséquent, surveiller son poids et/ou perdre des kilos en trop peut aider à réduire la pression sur les veines et ainsi soulager l’enflure et l’inconfort au niveau des jambes.

Les flavonoïdes

L’ajout d’aliments contenant des flavonoïdes peut également aider à réduire les varices. Les flavonoïdes sont des substances naturelles présentes dans les plantes, notamment les fruits, les légumes et les fleurs.

Les flavonoïdes améliorent la circulation sanguine, ce qui permet au sang de continuer à bien circuler et le rend moins susceptible de s’accumuler dans les veines. Le Daflon®, un des médicaments les plus utilisés dans l’insuffisance veineuse est d’ailleurs un produit constitué d’une fraction purifiée et micronisée de flavonoïdes. Ce type de produit a démontré son efficacité sur les symptômes des jambes, l’œdème et la qualité de vie des personnes atteintes d’insuffisance veineuse chronique (7). Les aliments qui contiennent des flavonoïdes comprennent :

  • les légumes (ail, oignons, poivrons, épinards, brocoli)
  • les fruits (agrumes, raisins, cerises, pommes et myrtilles)
  • le cacao

Garder les jambes surélevées

Garder les jambes surélevées, idéalement à la même hauteur que le cœur ou au-dessus, aidera à améliorer la circulation. Cela réduit la pression dans les veines des jambes. La gravité aidera également le sang à refluer en douceur vers le cœur. Si vous devez rester assis longtemps, essayer de surélever vos jambes surélevées pour éviter tout inconfort.

Les astuces à retenir

Quelques astuces simples a mettre en place peuvent aider grandement au soulagement de l’inconfort causé par les varices (8) :

  1. Les rotation-flexion des chevilles. Si vous exercez ne activité professionnelle assise, les mouvements de rotation, de flexion-extension des chevilles permettent de mobiliser les chevilles et activer la circulation sanguine dans les jambes.
  2. Se lever régulièrement. Si vous devez rester assis pendant de longues périodes pour travailler, n’hésitez pas à vous lever, à vous déplacer ou à changer fréquemment de position pour que le sang circule bien.
  3. Décroiser les jambes. Évitez de vous asseoir les jambes croisées, car cela peut restreindre davantage le flux sanguin vers les jambes et les pieds, ce qui peut aggraver les problèmes de circulation.
  4. Éviter les longues expositions au soleil, ou à la chaleur. Et de manière générale les bains chauds, les séances de sauna ou hammam etc.). Ils ont pour effet de dilater les veines. Préférez l’application de froid qui permet de soulager la sensation de jambes lourdes.
  5. Porter des vêtements amples. Évitez le port de vêtements moulants. Ils peuvent restreindre la circulation sanguine.
  6. Porter des chaussures plates. Le port de chaussures plates (environ 3 cm de hauteur) au lieu de talons hauts peut également être bénéfique en cas de varices.

En bref

Les varices peuvent causer de l’inconfort, voire une gêne importante.
Le soulagement des varices avec des approches naturelles et des changements de régime alimentaire mais aussi de mode de vie peuvent améliorer les symptômes.
Cependant, si ces traitements ne donnent pas satisfaction, notamment en cas de varices importantes, il est quelque fois nécessaire d’envisager un traitement médical, voire chirurgical. Dans ce cas, le mieux est de demander conseil à votre médecin.


Ressources Bibliographiques :


1. Beebe-Dimmer JL, Pfeifer JR, Engle JS, Schottenfeld D. The epidemiology of chronic venous insufficiency and varicose veins. Ann Epidemiol. mars 2005;15(3):175‑84.
2. Kakkos SK, Timpilis M, Patrinos P, Nikolakopoulos KM, Papageorgopoulou CP, Kouri AK, et al. Acute Effects of Graduated Elastic Compression Stockings in Patients with Symptomatic Varicose Veins: A Randomised Double Blind Placebo Controlled Trial. European Journal of Vascular and Endovascular Surgery. 1 janv 2018;55(1):118‑25.
3. Suter A, Bommer S, Rechner J. Treatment of patients with venous insufficiency with fresh plant horse chestnut seed extract: A review of 5 clinical studies. Adv Therapy. 1 janv 2006;23(1):179‑90.
4. C D, Hj T, S L, C S. Comparison of leg compression stocking and oral horse-chestnut seed extract therapy in patients with chronic venous insufficiency. Lancet. 1 févr 1996;347(8997):292‑4.
5. Vanscheidt W, Jost V, Wolna P, Lücker PW, Müller A, Theurer C, et al. Efficacy and safety of a Butcher’s broom preparation (Ruscus aculeatus L. extract) compared to placebo in patients suffering from chronic venous insufficiency. Arzneimittelforschung. 2002;52(4):243‑50.
6. Obesity and lower limb venous disease – The epidemic of phlebesity – Huw OB Davies, Matthew Popplewell, Rishi Singhal, Neil Smith, Andrew W Bradbury, 2017 [Internet]. [cité 28 juin 2021]. Disponible sur: https://journals.sagepub.com/doi/10.1177/0268355516649333?url_ver=Z39.88-2003&rfr_id=ori%3Arid%3Acrossref.org&rfr_dat=cr_pub++0pubmed&
7. Efficacy of micronized purified flavonoid fraction (Daflon®) on improving individual symptoms, signs and quality of life in patients with chronic venous disease: a systematic review and meta-analysis of randomized double-blind placebo-controlled trials – International Angiology 2018 April;37(2):143-54 [Internet]. [cité 28 juin 2021]. Disponible sur: https://www.minervamedica.it/en/journals/international-angiology/article.php?cod=R34Y2018N02A0143
8. Varices : précautions et règles hygiéno-diététiques [Internet]. Société Française de Phlébologie. 2020. Disponible sur: https://www.sf-phlebologie.org/varices-precautions-et-regles-hygieno-dietetiques/

close

Bienvenue 👋
Nous sommes ravis que vous ayez choisi de vous inscrire à notre newsletter 🙂

Inscrivez votre e-mail et recevez chaque mois nos dernières informations sur la santé par le mode de vie dans votre boîte de réception.

A bientôt !

L'équipe de Sensas' Lifestyle

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.